ALONYA : jeu gratuit en ligne par navigateur de gestion et de stratégie.
 

Orc ou Vark

Dans leur langage, le Maeb, les nations peaux vertes se nomment elles m√™me : Kailaa, ‚Äúla v√©rit√© venue d'ailleurs‚ÄĚ. Les Orcs, nom donner par les autres peuples, se nomment: les Vark, ‚Äúla tige‚ÄĚ.

Généralités

Les Orc sont une race brutale, sanguinaire, dont les coutumes sont peut connue en dehors de la fractions des Peaux Vertes. Ce sont principalement des nations de guerriers, les ‚Äúd√©fenseurs des Kailaas‚ÄĚ, leurs bras arm√©.

L'on raconte que leur instinct leur viens d'animaux agressif et sauvage. Cela concorde avec leur nature tr√®s sauvage et libre qui leur permis de ne jamais tomber en esclavage malgr√© les tourmentes qu'on leurs aurait fait subir. Mourir plut√īt que la d√©faite, tel est leur devise.

Des 3 races de peau verte, c'est ceux qui sont les plus agressif, et pour cause, c'est eux qui supporte a eux seul la survie de toute la race des Kailaas, qu'ils ont défendues à de nombreuse occasion et la mort ne leur fait pas peur.

Morphologie

Ce sont des hominidés de près de 2 mètres en moyenne allant parfois jusqu'à 2m50. La peau verte, comme ceux de leur race et les yeux généralement jaune avec la pupille noir. Absolument imberbe, leurs corps peut toutefois arborer certain taches qui peuvent les recouvrir et parfois dessiner des symboles. Certain de ces symbole peuvent être reconnu et appartenir à une lignée en particulier.

Il ont un corps athl√©tique, il existe peut d'ob√®se dans leurs peuple du fait de leur mode de vie tr√®s militaris√©. Cette mani√®re de vivre √† fortement modifier leur organisme. Structure osseuse tr√®s r√©sistante, compos√© de silice et non de calcaire. Organe interne parfois double, pour combler la d√©ficience d'un autre, et d'une r√©sistance √† toute √©preuve. Leurs cŇďurs, car ils en ont deux, par exemple sont plus endurant que celui d'un bŇďuf. Leurs muscles peuvent tenir malgr√© une grande tension et ce, m√™me sans √©chauffement. L'on pourrait dire sans mentir que ce sont naturellement de belle machine √† tuer‚Ķ et de belle saloperie √† tuer.

Les Orcs sont des mammif√®res, il y a tr√®s peu de diff√©rence entre les m√Ęles et les femelles. Des trait plus fin, une poitrine l√©g√®rement plus f√©minine, mais elles sont aussi mortel que les m√Ęles et font partie int√©grante des arm√©es Orc.

Nous ne savons pas jusqu'√† quel √Ęge un Orc peut vivre, car il n'y a jamais eu, de m√©moire d'Orc, un membre de leur race qui est mort de vieillesse. Les √Črudits pensent qu'un age de plus ou moins 150 ans serait une moyenne, mais vu le caract√®re des Orcs, m√™me √Ęg√©, un Orc pr√©f√©rera se sacrifier en premi√®re ligne dans une guerre ou √† l'ar√®ne pour divertir ces fr√®res d√®s qu'il se sentira faiblir.

Mode de vie

Ils sont principalement carnivore, cannibales parfois. Par carnivore, il faut comprendre que toute les races intelligente sont consid√©rer aussi comme de la viande. Ils ne mangent aucun l√©gume ni fruit. Manger des Goblins ne leur pose aucun probl√®me et vu le taux de reproduction de ces derniers, c'est un choix plut√īt judicieux pour qui sait supporter leur odeur.

Les Orcs, comme toute les peaux vertes, peuvent vivre dans des environnements extrêmement hostile et stérile, ils peuvent croitre la ou seul la mort rode. Ils ont acquis des connaissances dans l'exploitation de ces environnements extrême ou aucun être vivant ne souhaite mettre les pieds. Ils vont parfois, jusqu'à reproduire cet environnement volontairement non seulement parce qu’ils se sentent bien dedans, mais également pour garder une certain forme physique en se mettre dans des conditions très dangereuse ou la survie est difficile.
Certain disent que les Orcs se mettent naturellement dans ce genre d'environnement car cela leur rappelle un vague souvenir de leurs ancienne origines.

Ils ont un grand sens de l'honneur, dans la vie comme sur le champ de bataille. Cet honneur donne aux Varks des citoyens très ordonné, ou le crime est rare, ou le respect est de mise et ou tout manquement à cet honneur est puni de mort.
On pourrait croire que, vu leur nature parfois bestiales, leurs villes sont de vrais cloaque chaotique, mais il n'en est rien. A partir du moment ou vous êtes annoncer comme invité d'honneur, vous serez ravi de voir que même les plus démunis essayeront de combler vos désirs, et vous serez surpris de voir que tous marche comme une mécanique finement huilée, de la plus basse à la plus haute caste.
Dans l'adversité, ils ne feront jamais de coup bas, mais préfèreront se battre face à face. Ce qui a put leur valoir quelques défaites données par des adversaires qui n'avaient aucun scrupule pour profiter de cet honneur.

Leur agressivit√© et ce gout pour la guerre se r√©percute sur leur culture qui laisse peut de place pour la beaut√© et la po√©sie. Vous n'arriverez jamais √† faire comprendre la notion de ‚Äúconfort‚ÄĚ √† un Ork, pour lui, l'inutile n'a aucune raison d'√™tre. Et si ce confort l'emp√™che de pouvoir prendre les armes dans la minute, alors c'est un obstacle.
De ce fait, tout ce qui touche à la culture n'est absolument pas compréhensible pour la civilisation Orc, elle est même détestée par la plus part comme une perte de temps. Pourquoi se détendre quand on pourrait s'entrainer?

Les Vark n'ont pas un grand sens de la famille, tout au plus il ont un certain respect pour ce qui sont pour eu, uniquement des g√©niteurs. Ils ont plus le sens de la ‚Äútribu‚ÄĚ en tant qu'unit√©. D'ailleurs la notion de famille n'existe pas chez eux, les femelles ne se mettent qu'avec un m√Ęle que pour la reproduction, et apr√®s, chacun suit sa voie.
Dés qu'un Orc est sevré et sait marcher correctement, il est emmené et est éduqué dans un centre militaire ou ils apprennent à ce battre et à survivre. Seul les plus talentueux et les plus aguerris en ressortent et deviennent des citoyen Orc. Certain peuple Orc fait même passer un test à l'adolescence de force et d'endurance excessivement mortel pour ne garder que les meilleurs dans leur rang.

M√™me si leur vie tourne autour de la mort, de la d√©fense de leurs peuple, des Orcs √©volu√©s et civilis√©s peuvent tout √† fait vivre en bonne intelligence avec d'autre peuple, voir m√™me √™tre d'agr√©able voisin. Mais trahissez les, et ils seront aussi prompte √† l√Ęcher leur bonne mani√®re pour retourner dans une rage sanguinaire jusqu'√† ce que ceux qui ont bafou√© leur honneur soient tous morts de fa√ßon atroce et exemplaire.

Militaire

C'est leur raison de vivre: la Guerre! Autant les Orcs n'ont pratiquement pas de mot pour désigner l'amour ou la famille, autant pour le mot tuer, il en existerait près de 350 dans leur langage. Autant de raison que de façon de supprimer une vie. Dans leur vie de tous les jours, ce choix linguistique se répercute de façon assez significative sur les individus.
Les Orcs sont toujours prêt à se battre, et l'entrainement au combat est plus important que toute les connaissances. Leurs nations sont donc toujours prête à se battre ou se battre pour une cause. Certaine nation Orcs ne restent jamais en paix bien longtemps, il y a toujours une injustice à combattre, un affront à laver, une cause à défendre.

Contrairement aux Goblins, les Orcs ont un grand respect pour leur vie, et un bon guerrier à plus de valeur que l'or. Ils préfèrent de loin une bonne épée que l'utilisation d'une machine. L'utilisation de soldat sur-entrainé est donc leur façon favorite de détruire leurs ennemis. Malgré tout, certains Orcs n'hésitent pas à inventer de nouvelle façon de combattre et d'inventer de nouvelles tactiques de guerre qui les rendent extrêmement déplaisant sur le champ de bataille.

Leur réputation en ce lieu n'est plus à faire. Beaucoup de combattant valeureux sont revenu de la guerre extrêmement traumatisés par la manière de combattre des Orcs… Quand ils en revenaient.
Du fait des armes ou machines d'une extr√™me horreur qu'ils peuvent employer, du fait que m√™me avec une jambe et un bras en moins un Orcs est toujours une arme meurtri√®re tr√®s efficace, du fait de leur culture qui veut qu'ils ont droit de poss√©der le corps de leurs victimes - et qu'ils n'h√©sitent pas √† les d√©vorer au plus fort du combat transformant le champ de bataille en v√©ritable boucherie o√Ļ les cris de joie des Orcs baignant dans le sang et les corps d√©chiquet√©s de leurs victimes r√©sonnent -, on peut comprendre que plus d'un des h√©ros les ayant combattus aient perdu l'esprit.

Il est également intéressant à noter que les Orcs ne s'encombrent jamais de prisonnier ni n'installent de gouvernement dans les territoires pris. Ils stérilisent totalement leur opposant en brulant obligatoirement toute les villes vaincues au combat et s'en servent souvent pour nourrir leur population.

Ainsi, autant un peuple d'Orc peut être civilisé, autant à la guerre, il peut montrer un visage de monstre.
On ne s'attaque pas à des Orcs impunément, on y réfléchit à plusieurs fois, et on est conscient qu'il y aura de graves conséquences.

Diplomatie

Les Orcs ne sont pas, pour la plupart, born√©s, mais ils ont une philosophie binaire: Ou vous m√©riter de vivre, ou vous devez √™tre extermin√© jusqu'au dernier. Ce qui pose bien entendu des probl√®mes pour tout accord visant un royaume qui aurait f√Ęch√© la sensibilit√© d'un Orc dans un pass√© plus ou moins lointain.
Certaines agressivités envers des peuples en guerre contre les Orcs peuvent durer plusieurs siècles.

Conclusion

Quel que soit la voie des Orcs, elle passera par la guerre, et les troupes Ors sont très puissantes. Mais étant donner leur culture, certaine porte scientifique leur seront fermées, comme le druidisme par exemple (on n'a jamais vu un Orc proche de la nature). Ils n'auront pas accès à certaines magies, et certain Dieux ne veulent pas donner de faveur à une race tel que les Orcs.
Mais même si la guerre prend un part importante de leur existence, ils n'en sont pas moins intéressants à jouer. Même si certain Orcs vivent en bonne harmonie avec leur environnement, certain n'hésitent pas transformer leurs territoire pour le rendre plus efficace pour les peaux verte. Et alors, non seulement une certaine gestion du territoire prend une place importante dans la façon de jouer des Orcs, mais cela ajoute de nouvelle possibilité unique à cette race.
Alors que les Goblins sont oblig√© de transformer leurs territoires pour s'√©tendre, pour les Orcs c'est facultatif. A vous de voir si vous voulez √™tre en harmonie avec les races plus traditionnel ou si vous jouer enti√®rement votre r√īle de peau verte!

 
monde/races/orc.txt · Derni√®re modification: 2018/01/10 00:24 (√©dition externe)
[unknown button type]
 
Recent changes RSS feed